L’art contemporain, l’architecture et le design graphique sont l’essence de son métier. Ses œuvres appréciées à l’échelle mondiale
prennent pour thème la nature et transcendent les sens humains. Tokujin Yoshioka n’hésite pas à amener son grain de sel dans les
plus prestigieuses entreprises pour se faire connaître et montrer une nouvelle facette du design.

Tokujin Yoshioka

Son début de carrière

Tokujin Yoshioka est un designer japonais qui a déjà établi sa notoriété dans le domaine du design international. Influencé par Léonard de Vinci, la peinture et les sciences, il ce tourne sur l’Institut du design de Kuwasawa pour débuter sa carrière dans le design, sous la direction de Kiro Shuramata, un des concepteurs d’architecture d’intérieur les plus connus du 20è siècle. Il travaille également pour le créateur de mode japonaise « Issey Miyake », envers qui il respect son travail de la technologie dans la conception de ses vêtements et expositions.

Une évolution fluide

Il devient alors designer et crée sa propre boîte, située à Tokyo. Il accumule les prix et les récompenses, a été sacré meilleur designer de meubles par le Wallpaper Design Award en 2008. Il a collaboré avec Swarovki, Toyota et BMW. Ses œuvres sont désormais exposés partout dans le monde, notamment au Musée d’Orsay à Paris où on retrouve son œuvre Waterblock », un banc de glace et d’eau dans un style impressionnisme.

Son art inspire la pureté et la nature, c’est ce qui me fascine dans ses productions. Tokujin Yoshioka est une source d’inspiration pour un grand nombre d’artistes et continuera à brouiller les frontières entre le design et l’art pour exprimer ses émotions les plus profondes.